Page précédente

Conséquences sur les filières agricoles et agroalimentaires de l'atteinte des objectifs quantitatifs de la Directive cadre sur l'eau et du SDAGE dans le bassin Adour-Garonne.

Rapport - Janvier 2011

En Adour-Garonne, trois filières agricoles sont très dépendantes de l'irrigation : les semences de maïs et d'autres espèces, les fruits et le pruneau, ainsi que les légumes de plein champ destinés à la transformation. La disponibilité en eau et les volumes prélevables pour l'irrigation soulèvent la question des priorités d'attribution d'eau ainsi que celle des possibilités d'adaptation des systèmes de productions agricoles et des industries agroalimentaires associées, tout en respectant les objectifs fixés par la DCE et le SDAGE (Schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux).

Page précédente

<title>haut_de_page_03 [Converti]</title>
ADOUR 2050