PGE

Les plans de gestion des étiages sur le bassin de l'Adour

Un PGE, c'est quoi?

L’hydrologie naturelle et le climat du bassin de l’Adour, combinés aux prélèvements nécessaires aux divers usages (eau potable, industrie, agriculture), rendent difficile le respect des débits objectifs d’étiage fixés dans le SDAGE Adour Garonne et peuvent mettre en péril l’écosystème aquatique.

L’Institution Adour a fédéré les acteurs locaux de certains sous-bassins pour engager des démarches de gestion quantitative de l’eau, les plans de gestion des étiages (PGE), selon trois types d’actions, par ordre de priorité : économiser l’eau, mieux gérer l’existant, créer des stockages.

Plan de Gestion des Etiages Adour amont

Le PGE Adour amont initial a été réalisé en 1999 selon les recommandations énoncées dans la mesure C5 du SDAGE Adour-Garonne de 1996. Ce PGE résultait d'une demande d'une affirmation plus claire de la mise en oeuvre de principes permettant la reconquête des débits des rivières et le retour à l'équilibre.

La révision du PGE Adour amont débutée en 2008 et terminée en 2012 par la validation en comité de pilotage, dans le cadre de l’élaboration du SAGE Adour amont avait pour objectifs :

  • d’une part d’intégrer l’amélioration des connaissances et les avancées réalisées depuis 1999 (affinement de la connaissance des besoins et des ressources, études sur les canaux, la nappe d’accompagnement, les débits naturels, actualisation des déficits, …) ;
  • d’autre part d’étendre le périmètre jusqu’à la confluence avec les Luys (Tercis-les-Bains), pour se caler sur le périmètre du SAGE Adour amont en cours d’élaboration dont le présent PGE révisé doit constituer le volet quantitatif.

Documents

Plan de gestion des étiages Luys Louts

Le PGE des Luys et du Louts, intègre non seulement le volet quantitatif de compensation des prélèvements et des usages mais aussi le volet qualitatif pour répondre aux besoins de débits de salubrité liés aux rejets de stations d’épuration d’agglomération en amont de ces rivières aux débits estivaux naturellement faibles.

Ce plan de gestion des étiages (PGE) résulte d'une demande d'une affirmation plus claire de la mise en oeuvre de principes permettant la reconquête des débits des rivières et le retour à l'équilibre.

Documents

<title>haut_de_page_03 [Converti]</title>
Institution Adour