Démarche

Grandes étapes du projet de territoire

Le projet de territoire du Midour va ainsi permettre d’identifier et de mettre en œuvre des actions concrètes d’économies d’eau, de meilleure gestion et valorisation de la ressource existante, ou de création de nouvelle ressource, dans un objectif de satisfaction des besoins du territoire (besoins des milieux et besoins économiques).

Avancement du projet de territoire

La co-construction

La co-construction du diagnostic partagé est en cours.

Les acteurs ont été réunis fin 2018 et début 2019 autour d'ateliers sectoriels et d'ateliers territoriaux afin de compléter les informations recueillies par l'Institution Adour et de partager leurs points de vue sur les enjeux locaux. Des besoins de formations et de visites de sites ont également été exprimés.

Le fruit de cette co-construction est disponible au téléchargement dans le document synthétique suivant :

Télécharger le bilan de la production des acteurs locaux fin 2018

Des journées de terrain à la découverte des activités et enjeux du territoire sont organisées début juin, à destination des acteurs de la co-construction et du Bureau de la CLE Adour amont.

L'étude socio-économique

Une étude socio-économique est menée en parallèle de la co-construction du diagnostic partagé.

Cette analyse constitue un élément d’aide à la décision parmi d’autres. Elle a pour objectif de mettre en évidence le supplément ou la perte socio-économique et financière engendrée par la mise en œuvre d'une combinaison d'actions du projet de territoire. La première étape consiste à étudier la socio-économie actuelle du territoire et permettra, dans un second temps, d'éclairer les choix et orientations des acteurs de la co-construction sur les effets des différents programmes d'actions envisagés. Elle constituera ainsi un des éléments qui permettra de retenir un programme d'actions qui sera le cœur du projet de territoire.

Le diagnostic socio-économique du territoire est actuellement en cours de réalisation.

Historique du portage de la démarche

En application de l'Instruction du Gouvernement du 4 juin 2015 (abrogée par l'Instruction du Gouvernement du 7 mai 2019) et guidés par la lettre de mission de l'Etat posant un cadre sur les principes, la gouvernance et le contenu d'un projet de territoire appliqué au bassin Adour amont, l’Institution Adour s’est engagée dans l’animation du projet de territoire de l'Adour en amont d'Aire.
La lettre de mission de l'Etat se base sur les conclusions de l'audit patrimonial mené par l'Etat pour évaluer les conditions du bon déroulement de la concertation en 2016-2017.

Télécharger la lettre de mission de l'Etat

Par délibération en date du 18 décembre 2017, la CLE du bassin Adour amont a confié le portage de l’élaboration du projet de territoire du bassin de l’Adour en amont d’Aire sur l’Adour à l’Institution Adour. Le 1er mars 2018, la CLE a validé son positionnement dans la gouvernance du projet de territoire.

Télécharger la délibération de la CLE de décembre 2017

Télécharger la délibération de la CLE de mars 2018

<title>haut_de_page_03 [Converti]</title>
Projet de territoire Adour en amont d'Aire