Le SAGE Adour amont

Le contenu du SAGE Adour amont

Le SAGE Adour amont a été approuvé par arrêté interpréfectoral le 19 mars 2015.

Il s'organise comme suit.

Crédits photos : Institution Adour, Jean-Bernard LAFFITE

Etudes zones humides et érosion des sols

Les études sur l'érosion des sols

Risque érosion / zones sensibles à l'érosion diffuse :

Identification des zones sensibles à l'érosion diffuse sur la base de niveaux de risque. Les secteurs concernés par une zone sensible à l'érosion diffuse nécessitent une vigilance accrue sur la compatibilité de leurs documents d'urbanisme avec la disposition 3 du SAGE. Etude de 2018.

Télécharger le rapport

Solliciter les données

Aléa érosion :

Constitution d’un outil d’analyse et étude de l’aléa d’érosion sur le territoire du SAGE de l’Adour amont (étude confiée à Asconit Consultants). Etude de 2010.

Télécharger la note de synthèse

Télécharger le rapport

Les données SIG relatives à ces études sont disponibles sur demande auprès de l'animatrice du SAGE Adour amont.

Les études sur les zones humides

Identification des zones humides probables

Cartographie des zones humides sur le territoire du SAGE Adour amont par approche morpho-pédologique (étude confiée à la CACG). Etude de 2010.

Télécharger la note de synthèse

Télécharger le rapport

Télécharger l'atlas cartographique

Attention, cette cartographie est indicative et ne saurait remplacer un diagnostic de terrain.

Base de données unique des zones humides du bassin de l'Adour

Les données de zones humides probables et réelles identifiées sur l'ensemble du bassin de l'Adour par de nombreux partenaires ont été compilées en 2018 au sein d'une base de données unique téléchargeable depuis la page "Assurer la compatibilité".

Contexte et historique de l'élaboration du SAGE

Devant le constat de la variété d’enjeux et d’acteurs concernés par la question de l'eau sur le territoire, les démarches d’élaboration d’un SAGE sur le bassin Adour de l’amont ont été lancées en 2005. L'élaboration d’un SAGE de l’Adour amont pouvait permettre :

  • l’extension des territoires du contrat de rivière du Haut-Adour et du PGE de l’Adour amont jusqu’à la confluence avec les Luys en vue d’obtenir une cohérence avec la délimitation des unités hydrographiques de référence de la directive cadre européenne ;
  • la prise en compte l’ensemble des enjeux liés à la ressource en eau, dans une optique de gestion intégrée et de développement durable ;
  • la mise en en place une démocratie locale de l’eau à travers l’installation d’une commission locale de l’eau.

Une fois la CLE installée le 5 octobre 2005, l’élaboration du SAGE de l’Adour amont s'est engagée. La CLE s’est alors lancée dans les phases succession de cette élaboration : état des lieux (validé le 24 octobre 2007), diagnostic (validé le 13 février 2008), tendances (courant 2008), scénarios alternatifs (élaborés à partir de fin 2008). Des études complémentaires sur les zones humides et sur l’aléa d’érosion ont été externalisées (résultats rendus fin 2009) pour compléter la connaissance du territoire et affiner au mieux les dispositions et règles du document. Le SAGE a finalement été validé par la CLE en 2013 et a été arrêté par arrêté interpréfectoral le 19 mars 2015, après une phase d'enquête publique. Depuis, le SAGE est engagé dans sa mise en œuvre.

État des lieux du territoire

Validé en séance plénière du 24 octobre 2007

Télécharger l'État des lieux – Document complet

Télécharger l'État des lieux – Synthèse

Diagnostic du territoire

Validé en séance plénière du 13 février 2008

Télécharger le document

Tendances et scénarios :

Éléments de tendance : débattus en séance plénière du 8 juillet 2008

Télécharger le document

Scénarios alternatifs : débattus en séance plénière du 11 février 2009

Télécharger le document

<title>haut_de_page_03 [Converti]</title>
SAGE Adour amont