Projets de territoire
du bassin de l'Adour

Le projet de territoire de l'Adour en amont d'Aire

Lors de l’état des lieux du SAGE Adour amont, le sous-bassin de l'Adour en amont d'Aire-sur-l'Adour, est apparu en déséquilibre quantitatif entre les ressources existantes, les besoins du milieu et les usages actuels.

Pour répondre à ce déficit, la commission locale de l’eau a inscrit 3 types d’actions dans le SAGE : économies d’eau, meilleure gestion des ressources existantes et, si besoin, création de nouvelles ressources.

Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre opérationnelle du volet quantitatif du SAGE Adour amont, l’Institution Adour s’est engagée dans une démarche de projet de territoire pour la gestion de l'eau, permettant une approche concertée de la problématique quantitative sur un bassin versant, suivant une lettre de mission transmise par l'état.

En savoir plus ...

Le projet de territoire du Midour

La notion de projet de territoire pour la gestion de l'eau émane de l’instruction ministérielle du 4 juin 2015 qui, suite au moratoire de 2012 sur le financement des projets de stockage d’eau, a défini de nouvelles conditions d’attribution de ces financements : seuls les projets de réserves qui s’inscriront dans le cadre d‘un projet de territoire pourront être éligibles à une aide de l’Agence de l’eau.

Le bassin versant du Midour étant en déficit quantitatif important, un projet de territoire pour la gestion de l'eau est en cours d’élaboration sur ce territoire depuis mars 2016.

En savoir plus ...

<title>haut_de_page_03 [Converti]</title>
Projets de territoire
pour la gestion de l'eau